Le « Pont de fil » sur la Loire à Tours.

Le « Pont de fil » dit « Pont de Saint Symphorien »est une passerelle piétonne. Ce pont suspendu en fil de fer, construit entre 1843 et 1845, est d’une longueur de 350 mètres,  réparti en 5 travées, dont 3 au dessus du bras le plus long sur la rive gauche et deux sur la rive droite. La largeur du tablier de de 5.40 mètres.

Ce pont est ouvert au public le 1er Septembre 1847.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand.

  

 

 

  

 

 

 

Le pont Wilson à TOURS et les bords de Loire.

Le pont Wilson surnommé « Pont de Pierre » par les Tourangeaux fût construit de 1764  à 1778, il est long de 434 mètres et est composé de 15 arches en anse de panier. Ce pont fût dynamité en 1940, l’achèvement des travaux de reconstruction attendra le 30/09/50. Un dimanche matin, le 9 Avril 1978 le pont Wilson commence à s’écrouler progressivement. La réouverture du pont fût inaugurée 4 ans plus tard le 18/09/82. Ce pont est classé monument historique.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand.

 

  

 

 

  

 

 

   

 

L’Hôtel Gouïn à Tours.

Dans le Vieux-Tours, l’hôtel Gouïn est une remarquable demeure du XVème siècle. C’est à une illustre famille de banquiers bretons, devenue propriétaire en 1738 qu’il doit son nom.

Construit en style gothique, acheté par un riche marchand de soiries, il bénéficia au siècle suivant des transformations et innovations de l’architecture Renaissance dont il est un des très rares et très beaux vestiges à Tours.

Actuellement fermé en raison de prochains travaux de rénovation, il a abrité le Musée de la Société archéologique de Touraine et présentait de très belles et variées collections depuis la préhistoire jusqu’au siècle des Lumières.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand.

 

 

 

 

 

 

 

 

Des vieilles boutiques prises « Place Plume » à TOURS.

La Place Plumereau, place « Plume » pour les intimes, est le centre vivant de la la ville. C’est pourquoi elle est fréquentée par les étudiants et touristes. C’est l’endroit incontournable de Tours avec ses maisons à pan de bois  datant du XVème siècle. Autrefois appelée le « Carroi des Chapeaux » elle a su conserver son aspect authentique. Tout comme les vieilles boutiques ornées de magnifiques sculptures en bois.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand. 

    

 

Une autre balade dans le « Vieux Tours ».

Le Vieux-Tours est long d’un axe est-ouest  (rue colbert et rue du commerce) et centré autour de la place Plumereau. Je vous présente aujourd’hui quleques maisons prises rue Colbert qui nous offre également un bel ensemble architectural de maisons et d’hôtels particuliers médiévaux et Renaissance.

La place ainsi que toutes les rues et ruelles sont très visitées et animées, mais aussi peuplées de nombreux pigeons à la recherche de quelques miettes.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand.

  

 

 

 

 

 

Place Plumereau dans le Vieux-Tours.

Je vais vous présenter ma ville, TOURS, classée Ville d’Art et d’Histoire, elle est traversée par la Loire classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Je vous ai montré les vitraux du XIIIe siècle de la cathédrale, actuellement en cours de rénovation, d’autres édifices tout aussi superbes furent bâtis au cours des siècles, et méritent d’être vus. Aujourd’hui, je vous propose quelques clichés du Vieux-Tours, situé au centre de la ville autour de la place Plumereau, il est connu par ses nombreuses maisons médiévales, à colombages. J’aurais encore quelques clichés de ce quartier à vous montrer, ainsi que celui de Colbert, dans un nouvel article.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand.

 

  

 

 

 

Quelques vitraux du XIIIe siècle pris à la Cathédrale de Tours.

La cathédrale Saint-Gatien de TOURS fût érigée du XIIIe au XVIe siècle financée en partie par Blanche de Castille et Saint Louis. Le choeur fût construit en seulement 40 ans, la suite des travaux fût laborieuse d’où une hétérogénéité au niveau des styles décoratifs et architecturaux.

La cathédrale a conservé nombre de ses vitraux d’origine, constituant ainsi une collection exceptionnelle de vitraux du XIIIè siècle.Les thèmes iconographiques sont, la Génése, l’Alliance, l’Enfance, la Passion du Christ et bien entendu un cycle consacré au plus célèbre saint de son temps, Saint Martin.

Actuellement en cours de rénovation je ne peux pas vous présenter cette magnifique cathédrale, mais vous propose un certain nombre de vitraux.

Cliquer sur l’image pour la voir en grand.