Bourdon sur fleurs de lavande.

En pleine floraison, les fleurs de lavande sont très convoitées par les insectes, cette année peu d’abeilles mais de nombreux bourdons. Malgré leur rapidité, j’ai pu réaliser quelques clichés.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

 

bourdon sur fleurs de lavande

bourdon sur fleur de lavande

bourdon sur fleur de lavande 4

bourdon sur fleur de lavande 3

bourdon sur fleur de lavande 2

bourdon sur fleur de lavande 1

Libellules sympetrum en pleine intimité.

J’ai déjà posté quelques articles sur ces jolies demoiselles, seules et prises dans des positions différentes, cette fois je vous les présente en plein accouplement. Pas évident de réaliser ce genre de clichés,  mais avec du temps et de la patience,  j’ai réussi à immortaliser ces moments d’intimité.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Grande Aeschne bleue ‘Aeshna cyanea ».

Cette aeschne est une belle libellule de grande taille de 7 à 8 cm pour une envergure de 110 mm.

On rencontre cette grande aeschne bleue de juin à octobre près des mares stagnantes, mais aussi dans des clairières de forêts. Son vol est spectaculaire, très agile, elle parcourt son territoire à la recherche d’insectes volants.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Frelon (Vespa Carbro).

Le frelon (Vespa Carbro) est une espèce d’Hyménoptère eusocial de la famille des vespidés ressemblant à une guêpe commune mais de taille deux fois plus importante, c’est en fait la plus grosse des espèces de guêpes européennes, la reine atteint jusqu’à 35 mm.

L’abdomen est bariolé de jaune et noir, la tête est grosse et les yeux allongés, composés de milliers de facettes.Les mandibules, toute jaune bordées de noir sont impressionnantes.

Le frelon a une mauvaise réputation bien méritée, la piqûre est très douloureuse et la grande quantité de venin inoculée peut la rendre extrêmement dangereuse.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Abeille « Anthidie »

L’anthidie est une abeille solitaire. Le thorax et la tête sont noirs ou ferrugineux, l’abdomen possède des tâches jaunes ou rousses disposées par paire sur chaque tergine. Son corps est trapu et peu velu.

Le mâle est belliqueux et attaque guêpes, abeilles ou autres mâles de son espèce venant sur son « territoire » avec ses crochets terminaux abdominaux qui peuvent lacérer les ailes.

L’anthidie vole très rapidement, mais prend souvent des moments de repos, j’ai profité de ces instants pour la clicher.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Libellule Aeschne « Onychogomphus Forcipatus »

Cette grosse libellule « Onychogomphus Forcipatus » de la famille des Aeschnides, mesure environ 4 à 5 cm, son abdomen est noir avec de grandes taches lancéolées jaunes. 

Après avoir saisi un insecte en vol, cette libellule s’est posée à terre, comme souvent, pour le déguster. Très coopérative, elle m’a permis de la clicher pendant son repas.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Abeille « Eucera Longicornis » aux yeux verts.

En pleine floraison, les lavandes attirent de nombreux insectes connus ou méconnus.  J’ai saisi cette abeille solitaire « Eucéra Longicornis » de la famille des Apides (en espèrant de pas me tromper, vu le nombre important d’espèces, c’est plus facile de clicher ces petites bêtes que de procéder à leur identification). Cet insecte velu au vol rapide,  ressemble à un petit bourdon, j’ai profité de ses moments de repos pour le mettre en boite.  Le mâle porte de longues antennes.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Papillon Machaon ou grand porte-queue.

Le machaon ou grand porte-queue (Papilio machaon Lenaeus) est un insecte lépidoptère de la famille des papilionidés, de la sous famille des Papilioninae et du grand Papilio. Il a des aîles jaune clair à jaune foncé, chargées de motifs noirs complexes, les ailes postérieures caudées, avec une bande postmédiane de taches bleues et un ocelle anal rouge vif, surmonté de bleu et cerclé de noir.

Il vole de mars à Septembre, on le rencontre dans des milieux découverts et ensoleillés les plus variés.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand. 

Accouplement de mouches « Sicus Ferrugineus »

Avec sa longueur d’au moins 1 cm, la mouche Sicus Ferrugineus au corps allongé de couleur brun-jaune fait partie des disptères de taille moyenne. Son attribut le plus caractéristique est sa tête, très large et comme gonflée.

On rencontre fréquemment cette mouche durant tout l’été, souvent en lisière de forêt, le long des chemins ou dans les jardins. Par beau temps, cet insecte visite les fleurs pour en boire le nectar. Il vole rapidement et avec vivacité.

J’ai peu saisir deux petites mouches « Sicus Ferrugineus » en pleine intimité, je vous les présente.

Lors de la ponte, la femelle fécondée réalise une véritable acrobatie aérienne, elle pourchasse des Bourdons des pierres ou des Bourdons terrestres et colle un oeuf sous leur abdomen.L’oeuf se fait donc transporter par son hôte jusqu’au nid de ce dernier dans lequel les larves qui éclosent vivront en parasites.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.

Libellule Caloptéryx éclatant et sa mue.

Le corps très mince d’environ de 5 cm de long de cette libellule est parcouru de reflets métalliques intenses. Les ailes d’une envergure de 7 cm portent une large bande médiane d’un bleu-noir brillant .

Cette espèce vit généralement le long des ruisseaux et rivières à courant lent,  parmi des roseaux des rives herbeuses et ensoleillées.

Après l’accouplement, précédé d’un court vol nuptial, les femelles pondent leurs oeufs sous la surface de l’eau parmi les plantes aquatiques. Les larves brun clair sont prédatrices et vivent dans l’eau. Leur développement dure un à deux ans, puis elles grimpent sur la rive et se métamorphosent en libellule adulte au cours d’une dernière mue.

Lors de l’émergence l’insecte ne peut bouger que très difficilement, son corps et ses ailes encore mous doivent sécher avant de pouvoir permettre le vol. Pendant cette période, l’adulte est très vulnérable à tous ses prédateurs.

Cliquez sur l’image pour la voir en grand.